🌍 French Summer Tour 2016 #4 Rennes

Becky & Cloud - French Summer Tour 2016 Étape 4 : Rennes ou "Le tsun'ami de nouveaux amis"



Bien sûr il était difficile de quitter la Maison du Paradis. Mais il me tardait de retrouver un ami de longue date rencontré sur le Chemin de Compostelle il y a déjà 9 ans. Axel, le Breton était tout aussi excité que nous de ces trois jours chargés qui se profilaient. J'avais exprÚs sélectionné le long week-end du 15 août pour ce passage à Rennes : trois jours consécutifs libérés du travail.


Nous avons rejoins Axel non loin de la pointe d'Erquy chez les parents d'un ami Ă  lui. Nous pouvions admirer le bord de mer au loin et les premiĂšres odeurs du sel. AprĂšs un bon repas, nous sommes allĂ©s admirer la vue depuis un point de dĂ©collage pour les parapentes et profiter d'un envol et d'un atterrissage. Avec un peu de chance nous pourrons nous aussi faire notre baptĂȘme de l'air durant cette tournĂ©e du cĂŽtĂ© de Montpellier... En second lieu nous avons atteint la plage de sable peu frĂ©quentĂ©e, pour nous initier au palet breton. Nous ignorions jusqu'alors son existence. Une sorte de pĂ©tanque mais avec de lourds palets de la taille de leurs homologues en biscuit. MĂȘme principe que le jeu de boules : s'approcher du « Petit » pour gagner le point, mais avec quelques rĂšgles diffĂ©rentes, et surtout sur une surface de jeu trĂšs rĂ©duite. Savoir lancer est donc primordial, mais aussi bien viser pour ne pas sortir de la zone... Ce fut amusant et instructif. Le soleil frappait fort tandis que nous apprĂ©cions le jeu et la vue.


Le soir nous avons fait un peu de route pour rejoindre la maison familiale Ă  ErcĂ©-en-LamĂ©e, plus prĂ©cisĂ©ment dans la demeure de La GrĂ©e Suzanne, lieu de vie trĂšs cosmopolite, puisqu'elle pratique le Woofing non commercial et reçoit rĂ©guliĂšrement des voyageurs, des amis de la famille ou non. StĂ©phane et Dominique, les maĂźtres des lieux sont d'une gentillesse et simplicitĂ© exemplaire. Ils ont tout fait pour que nous soyons Ă  l'aise dans leur maison. Qui dit long weekend du 15 aoĂ»t, dit aussi beaucoup de visiteurs qui profitent du calme de la campagne pour se retrouver et se reposer. Nous avons ainsi fait connaissance d'un couple franco-allemand avec leurs deux enfants, de Laura et de Julie et le petit neveu d'Axel. Toute une bande de jeunes de notre gĂ©nĂ©ration, avec les mĂȘmes rĂ©fĂ©rences et Ă©tats d'esprit, fans de François PĂ©russe, adeptes et friands de jeux de sociĂ©tĂ© en tout genre, pleins de bonne volontĂ© et ouverts Ă  l'aventure. Premier moment partagĂ© : le coucher de soleil. Puis les parties de Frisbee nocturnes, de badminton en intĂ©rieur (oui oui), les soirĂ©es Ă  jouer Ă  Saboteurs, CĂ©lestia, Gobb' it, le tout dans une ambiance bon enfant.


Le dimanche soir, le 14 aoĂ»t donc, Ă©tait organisĂ© un petit concert. La GrĂ©e Suzanne n'Ă©tait pas Ă  son premier Ă©vĂ©nement privĂ©, et c'Ă©tait l'occasion de rencontrer quelques voisins. C'Ă©tait une bonne soirĂ©e. Laura et Julie connaissaient beaucoup de chansons de notre rĂ©pertoire contre toute attente. Il Ă©tait amusant d'observer leurs visages Ă©merveillĂ©s ^_^ Quant aux enfants d'Ă  peine 4 ans, ils jouaient devant la scĂšne tandis que les adultes assis dans les transats Ă©coutaient la musique, se levaient de temps en temps pour se chercher Ă  boire au bar improvisĂ©. Une fois encore la lumiĂšre du soleil couchant nous inondait jusqu'Ă  progressivement s'estomper. StĂ©phane avait installĂ© quelques lumiĂšres afin que nous ne sombrions pas dans le noir. L'heure tournait sans que nous nous en rendions compte. La lune Ă©tait dĂ©jĂ  haute dans le ciel quand nous annoncions la fin du concert. Un dernier spectacle s'annonçait : trois montgolfiĂšres lanternes furent allumĂ©es avant d'ĂȘtre lancĂ©es en l'air au grĂšs du vent. Elles finirent leur course au-delĂ  des nuages, et nous les regardions partir comme des gosses enchantĂ©s par les lumiĂšres vacillantes. Nous avons encore beaucoup Ă©changĂ© avec notre public avant de rentrer le matĂ©riel de musique et nous coucher.


Il faisait chaud alors en Bretagne pendant ce weekend prolongĂ© ! Temps exceptionnel mĂȘme. Pour le 15 aoĂ»t, Axel nous a emmenĂ©s Ă  Rennes pour visiter la ville. TrĂšs peu de commerces Ă©taient ouverts mais du coup, il y avait peu de monde et de touristes. Nous avons pu apprĂ©cier l'architecture de la ville qui a su garder un certain cachet, et dĂ©nicher de multiples Ɠuvres clandestines. Je garde un trĂšs bon souvenir de cette ville qui mĂ©riterait d'ĂȘtre vue un jour en semaine, rempli de vie. Si vous avez l'occasion de visiter la cathĂ©drale Saint-Pierre, allez-y, elle en vaut le dĂ©tour ! On se croirait dans un riche temple romain, aux colonnes de marbre et plafond couvert d'or, mĂ©langĂ© Ă  un musĂ©e d’Ɠuvres contemporaines chrĂ©tiennes. Wahoo. Vraiment. Autre fait important : on n'aura jamais autant mangĂ© de – dĂ©licieuses – galettes bretonnes que cette derniĂšre semaine... Elles vont nous manquer, tout autant que nos aimables hĂŽtes ^_^



Merci Axel d'avoir permis ces rencontres (et pour les biĂšres Ă  dĂ©guster ♄), StĂ©phane et Dominique de permettre tous ces Ă©changes dans une demeure accueillante oĂč il fait bon vivre, les Laura, Charlie et Julie pour ces chouettes moments Ă  discuter et Ă  jouer.


Encore une belle étape de notre voyage ! La suite s'annonçait plus compliquée... Mon ami de Nantes nous confiait la veille avec tristesse qu'il ne pouvait plus nous accueillir... Avons-nous fini sous un pont avec nos instruments ? Avons-nous rayé Nantes de notre tournée ? Ou bien rebroussé chemin ?


La suite au prochain épisode... [cliffhanger littéraire, youhou]



Posts Ă  l'affiche
Posts RĂ©cents
Archives
Catégories

© 2016 Becky & Cloud - Photographies : AnneKath